la biographie

Américain, XXe siècle.
Né en 1916 à Valley Head, Alabama; mort en 2001 à Summerville, Georgia.

Le révérend Howard Finster était un artiste, poète, musicien et sculpteur qui a créé plus de 46.000 œuvres, toutes numérotées individuellement. 

Né en 1916 à Valley Head, en Alabama, au sein d'une famille de treize enfants, Finster est élevé dans la foi baptiste, un environnement culturel qui va marquer sa vie et son oeuvre. Disant avoir reçu l'appel de Dieu à l'âge de 15 ans, il devient prédicateur et le reste jusqu'à sa mort. En 1937, il déménage dans l'Etat de Géorgie avec sa jeune épouse Pauline et leur premier enfant. Il travaille dans des filatures de coton et prêche dans des églises pour gagner sa vie. En 1961, il s'installe avec sa famille à Pennville où il exerce le métier de mécanicien. C'est à cette époque qu'il commence à créer le « Plant Farm Museum », le musée de la ferme usine qu'il érige derrière sa maison. Ce musée doit contenir selon lui « tout ce que l'homme a créé de ses propres mains» et comprend des bâtiments, des sculptures en béton, des voies navigables, des signes bibliques, des peintures, des tours érigées avec des cadres de vélos, et même un «corps inconnu». En 1975, le magazine Esquire qualifie cette création de « Jardin du Paradis », un nom que l'artiste adopte.




En 1976, Finster assure avoir une vision en regardant son doigt taché de peinture: c'est Dieu qui lui ordonne de «  peindre de l'art sacré ». Il se met donc au travail jour et nuit avec le seul objectif de répandre l'évangile de Jésus-Christ. Pour toucher le plus grand nombre possible de ses compatriotes, il utilise, dans ses peintures, sculptures et découpages, des figures emblématiques de l'histoire et de la culture américaines comme Elvis Presley, Marilyn Monroe, Henry Ford et George Washington. Les œuvres les plus impressionnantes de Finster sont de véritables leçons bibliques, mariant poésie et créativité, humour et sérieux. 

Dans les années 1980, Finster fait son entrée dans la culture populaire avec la conception de pochettes d'albums pour les groupes R.E.M. et Talking Heads. Il est même invité à la célèbre émission de Johnny Carson, « The Tonight Show », et certaines de ses oeuvres sont présentées lors de la 41e Biennale de Venise en 1984. Son travail est vu par des millions de personnes grâce à sa production prolifique et à ses collaborations de haut niveau, mais son seul objectif reste « l'évangélisation ». Il déclarait à propos de l'album des Talking Heads : «Je pense qu'il y a 26 versets bibliques sur la première pochette que j'ai faite pour eux. Ils ont vendu un million de disques dans les deux premiers mois et demi après la sortie de l'album, ça fait donc 26 millions de versets que j'ai pu sortir dans le monde en deux mois et demi! »

- Jenifer P. Borum

CV

Expositions sélectionnées
2014, Howard Finster: Paradise Garden, High Museum of Art, Atlanta
2013, Great and Mighty Things: Outsider Art from the Sheldon and Jill Bonovitz Collection, Philadelphia Museum of Art, Philadelphie
2010, Stranger in Paradise: The Works of Reverend Howard Finster, curated by Glen Davies, Krannert Art Museum, Champaign, IL
2010, The Museum of Everything, Pinacoteca Giovanni e Marella Agnelli, Turin
1992, Parallel Visions: Modern Artists and Outsider Art, Los Angeles County Museum of Art, Los Angeles
1984, Paradise Lost/Paradise Regained: American Visions of the New Decade, Pavillon américain, Biennale de Venise

Collections sélectionnées
American Folk Art Museum, New York
High Museum of Art, Atlanta
New Orleans Museum of Art, La Nouvelle-Orléans
Ogden Museum of Southern Art, La Nouvelle-Orléans
Philadelphia Museum of Art, Philadelphie
Whitney Museum of American Art, New York

Bibliographie sélective
Davies, Glen C., Stranger in Paradise: The Works of Reverend Howard Finster, Johns Hopkins University Press, Baltimore, 2010.
The Museum of Everything, catalogue d'exposition, Pinacoteca Giovanni e Marella Agnelli & Electa, Turin/Milan, 2010.
Bradshaw, Thelma Finster, Howard Finster: The Early Years, Crane Hill Publishers, Birmingham, 2001.
Peacock, Robert, Paradise Garden, Chronicle Books, San Francisco, 1996.
Tuchman, Maurice et Carol S. Eliel, eds., Parallel Visions: Modern Artists and Outsider Art, catalogue d'exposition, Los Angeles County Museum of Art, Los Angeles, 1992.
Finster, Howard et Tom Patterson, Howard Finster, Stranger from Another World: Man of Visions Now on This Earth, Abbeville Press, New York, Juin 1989.
Turner, John F., Howard Finster: Man of Visions, Knopf, New York, 1989.

Haut de Page