OAF Talk: Art Brut en Amérique ?

Samedi 20 octobre, 14h00

J.B. Murray, sans titre, ca. 1980s, aquarelle, marqueur et encre sur papierwatercolor, 56 x 35.5 cm (22 x 14 in.), Cavin-Morris Gallery
 

Sabato Rodia, Watts Towers, Los Angeles, California, 1921-1954, Photographe: © Jo Farb Hernández 2000

Melvin Edward Nelson, sans titre, 45 x 61 cm (18 x 24 in), pigment sur papier, Cavin-Morris Gallery.

Infos pratiques

14h00 
Hötel Drouot
9 Rue Drouot, Paris

RSVP: info@outsiderartfair.com 

 

Parmi les discussions les plus intéressantes sur l’Art Brut et l’art outsider aux États-Unis, aujourd’hui, se trouve la question suivante : existe-t-il de véritables œuvres relevant de l’Art Brut réalisées par des Américains, et si oui, qui en sont les auteurs et en quoi ces œuvres se distinguent-elles ?

Conservateurs, collectionneurs et galeristes participent à ces débats animés : ceux ont provoqué un réexamen de la théorie originale de Jean Dubuffet sur la nature de l’Art Brut et amené une mise en application de ses critères esthétiques afin d’identifier et d’apprécier cette forme d’art dans un contexte américain. Ce dialogue s’est élargi pour englober non seulement les œuvres créées aux États-Unis mais aussi celles des Amériques.

Cette table ronde mettra l’accent sur les innovations techniques et les préoccupations thématiques de plusieurs créateurs emblématiques de l’Art Brut américain. Les intervenants vont identifier et décrire certaines caractéristiques communes à ces œuvres, sans toutefois déroger à cette observation fondamentale de Dubuffet selon laquelle chaque œuvre d’Art Brut constitue un phénomène artistique unique en soi.

MODÉRATEUR
Edward M. Gómez

est critique d’art, historien d’art et concepteur graphique. Rédacteur en chef du magazine consacré à l’art outsider Raw Vision, il est aussi membre du conseil consultatif de la Collection de l’Art Brut, basée à Lausanne (Suisse).

 

 

 

 

 


INTERVENANTS
JO FARB HERNÁNDEZ

est une conservateur, écrivain, et la directrice de SPACES (Saving and Preserving Arts and Cultural Environments), une organisation située aux États-Unis consacrée à la documentation et à la préservation des environments d’art. Elle est professeure au département d’art et d’histoire de l’art de l’Université d’État de San José (Californie), dont elle dirige les galeries.

RANDALL MORRIS
est un chercheur indépendant, écrivain et conservateur. Il est copropriétaire de la galerie new-yorkaise Cavin-Morris qui expose de « l’art brut global » depuis près de quatre décennies.

BRUNO DECHARME 
est réalisateur, organisateur d’expositions et fondateur de la collection abcd/Bruno Decharme. Depuis sa création dans les années 1970, cette collection qu’il supervise avec l’historienne d’art Barbara Safarova n’a cessé de prendre de l’expansion et compte aujourd’hui quelque 5000 œuvres créées du 19e siècle à nos jours par 350 artistes.

Haut de Page