OAF Talks: Karel Appel et l'influence l'art outsider

October 21, 2017

Agathe Snow and Vincent Noce, Karel Appel and the Influence of Outsider Art, OAF Talks 2017

Franz Wilhem Kaiser, Karel Appel and the Influence of Outsider Art, OAF Talks Paris 2017

Infos pratiques

Un des fondateurs du mouvement d’après-guerre Cobra, Karel Appel découvre pour la première fois l’œuvre de Jean Dubuffet et sa collection d’art outsider en 1947 à la galerie René Drouin de Paris. En 1950, Karel Appel se trouve de nouveau dans la capitale française pour visiter la très novatrice Exposition internationale de l’histoire et des progrès de la psychiatrie qui présente plus de 2 000 œuvres de patients souffrant de maladie mentale. Muni du catalogue rendant compte sans illustration des pathologies des patients, l’artiste inonde spontanément les pages de ses propres dessins et collages. Il intitule « Carnet d’art psychopathologique » ce catalogue qu’il conservera toute sa vie. Cette histoire doit servir de point de départ à une discussion sur l’influence de l’art outsider sur le travail d’Appel ainsi que l’influence du mouvement Cobra et de l’art outsider sur les artistes contemporains.

Animateur :
Vincent Noce
Critique d’art et écrivain

Correspondant de The Art Newspaper en France, Vincent Noce travaille pour plusieurs magazines d’art, parmi lesquels la Gazette Drouot où il est conseiller éditorial. Il a été critique d’art, par ailleurs spécialisé en gastronomie et en vin, pour le quotidien Libération de 1994 à 2015. Il est l’auteur de livres sur l’histoire de la maison Drouot, le trafic des œuvres d’art et la relation avec la science de certains artistes tels que Claude Monet, Odile Redon et Salvador Dali.        

Participants :
Franz Wilhelm Kaiser
Directeur, Bucerius Kunst Forum, et professeur, Université des Beaux-Arts de Hambourg

De 1989 à 2016, il a été directeur des Expositions au Gemeentemuseum Den Haag où il a présenté une rétrospective de l’œuvre de Karel Appel en 2016. Vice-président de la Fondation Karel Appel, il a écrit sur l’importance du Carnet d’art psychopathologique dans l’œuvre d’Appel et, en 2005, a été commissaire à la Maison Rouge de Paris pour l’exposition « Arnulf Rainer et sa collection d’art brut » qui mettait en parallèle le travail de l’artiste autrichien avec sa collection d’œuvres outsiders. 

Choghakate Kazarian
Conservatrice du patrimoine, Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

Nommée en 2011 conservatrice du patrimoine au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, elle a organisé plusieurs expositions, dont « Lucio Fontana, Rétrospective » en 2014, « Henry Darger, 1892-1973 » en 2015, « Piero Manzoni, Achrome » en 2016, et « Karel Appel » en 2017. Elle a participé en 2015 à la table ronde sur le « Sexe et l’art outsider » organisée par l’OAF Paris.

Agathe Snow
Artiste multidisciplinaire

L’art d’Agathe Snow évoque les thèmes apparentés du changement et de la communauté qui, dès le début de sa carrière, ont souvent pris la forme d’événements carnavalesques, comme des dîners festifs (organisés avec sa sœur et artiste de performance, Marianne Vitale), des marathons de danse et des interventions sociales. Son travail a été exposé au New Museum, au Palais de Tokyo, au Jeu de Paume, au Deutsche Guggenheim, au Whitney Museum of American Art, et fait partie de la collection permanente de la galerie Saatchi, de la collection Zabludowit, de la collection Dikeou et du musée Guggenheim.

 « Karel Appel et l’influence de l’art outsider » est organisé par Paul Laster, critique d’art, écrivain et commissaire d’exposition basé à New York.

Haut de Page